WWF

Fondé en 1961 par l’eugéniste patenté Julian Huxley, également premier directeur de l’UNESCO (branche des Nations Unies qui reconnait le courant New Age et donc Gaïa), dirigé par les princes Bernhard et Philip ainsi qu’un magnat du pétrole (John H. Loudon, propriétaire de la Royal Dutch Shell !), cet institut panthéiste chargé de préserver la faune et la flore (enfin une certaine) est d’abord un formidable outil mondialiste auquel aucune opinion ou nation ne peut résister…


 Selon Wikipedia.fr [WWF]

Le WWF, initialement World Wildlife Fund (littéralement, « Fonds mondial pour la vie sauvage »), créé en 1961, rebaptisé en 1986 World Wide Fund for Nature (littéralement, « Fonds mondial pour la nature »), puis simplement WWF en 2001, est une organisation non gouvernementale internationale de protection de la nature et de l’environnement, fortement impliquée dans le développement durable.

Historique

Le WWF a été fondé le 29 avril 1961 par Sir Julian Huxley, Sir Peter Markham ScottGuy Mountfort et Max Nicholson.

Docteur en biologieLuc Hoffmann, héritier des laboratoires Hoffmann-La Roche participe à la création de WWF International dont il sera vice-président jusqu’en 1988. Président du conseil d’administration du WWF France, il est aussi le créateur de la station biologique de la Tour du Valat, 2 500 hectares de réserve naturelle en Camargue.

Cette fondation privée a pour buts la protection de la faune, de ses habitats, de la nature en général. Son réseau international est présent dans 100 pays proposant 1 200 programmes de protection de la nature et bénéficie du soutien de plus de cinq millions d’adhérents. Sur le plan financier, il disposait d’un budget de 447 millions d’euros en 2008 apporté à 60 % par des particuliers. Ses ressources financières proviennent pour l’essentiel : de ses adhérents, d’activité commerciale de promotion (magazines et d’objets fétiches), de subvention gouvernementale, de partenariat avec les entreprises qui s’engagent résolument dans la protection de l’environnement, de dotation du WWF Mondial.

Cette association tient l’une des premières places mondiales de par le nombre de ses membres, mais également par le montant de ses engagements financiers dans les études scientifiques de diagnostic et les réalisations d’opérations de protection de la nature. Le jeudi 21 novembre 2013, Greenpeace et WWF ont annoncé qu’elles quittaient la Conférence sur le Changement Climatique de Varsovie au motif qu’elle ne « débouche sur rien ».

Présidents

Bilderberg, New age et Trilatérale

Béatrix est une active participante des réunions du Bilderberg. Le passé plus que trouble du prince Bernhard et sa nomination à la direction du Bilderberg étaient aussi une manière de le tenir. En effet, il est plus facile de téléguider une personne vers des buts bien définis à partir du moment où il traîne des « casseroles ». Le choix de ce prince allemand naturalisé hollandais était sûrement d’une grande importance car il fut utilisé dans un autre secteur. Nous devons aborder un sujet tenant à cœur les théoriciens du mondialisme : l’écologie.

La protection légitime de la faune et de la flore prend un tour déréglé sous l’action des partisans du nouvel ordre mondial. En effet, la dérive des esprits conduit à une divinisation de la nature propre au mouvement new age. C’est le principe de « gaïa » identifié à la « terre-mère » [99]. De nombreux instituts propagent ce tour d’esprit philosophique en particulier le WWF (World Wild Fund for nature), institut promouvant la protection de la nature. Sa création en 1961 est due au travail de personnages membres du sérail mondialiste.

En effet, nous devons évoquer les frères Aldous et Julian Huxley. Aldous Huxley est l’auteur d’un livre prophétique, Le Meilleur des mondes, paru en 1931 et qui est un véritable programme politique mondialiste sous une apparence de roman fiction. Evoquant un Etat mondial composé d’une humanité soumise et hiérarchisée suite à des manipulations génétiques, son auteur passa sa vie à faire usage des drogues les plus diverses afin d’atteindre une « forme de mysticisme ». Ces délires caractérisant ce milieu touchèrent aussi son frère, Julian Huxley, partisan de l’eugénisme et qui devint le premier président de l’UNESCO (éducation, science et culture) en 1946. Cette tournure d’esprit propre aux frères Huxley est due à l’influence du grand-père paternel, Thomas Huxley (1825-1895). Ce biologiste farouche défenseur des principes darwiniens [100] transmit ces concepts à ses petits-fils qui surent en faire profiter le monde entier. Ajoutons que le réseau et les liens unissant la famille mondialiste sont vraiment étroits puisqu’un des étudiants de Thomas Huxley s’appelait … H.G Wells [101].

Ce passage de relais de génération en génération permet de mieux comprendre cette permanence du mondialisme ainsi que sa montée en puissance. Nous pouvons désormais relier l’action passée de ces hommes à la fondation du WWF en 1961. En effet, sa création est due à Julian Huxley [102]. Le WWF contribue à répandre cet idéal panthéiste et constitue une des branches d’action du mondialisme. Est-ce un hasard d’apprendre que le premier président du WWF fut le dirigeant du Bilderberg, le prince Bernhard [103] (président de 1962 à 1976). D’autres présidents se sont succédés à la tête du WWF comme John Loudon qui fut comme John Kerr président de la compagnie pétrolière, la Royal Dutch Shell. Ce conglomérat pétrolier anglo-hollandais est une des pépinières du nouvel ordre mondial. Précisons aussi que le Prince Philippe, époux de la reine d’Angleterre Elisabeth II, dirigea le WWF de 1981 à 1996.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s