WWF

Fondé en 1961 par l’eugéniste patenté Julian Huxley, également premier directeur de l’UNESCO (branche des Nations Unies qui reconnait le courant New Age et donc Gaïa), dirigé par les princes Bernhard et Philip ainsi qu’un magnat du pétrole (John H. Loudon, propriétaire de la Royal Dutch Shell !), cet institut panthéiste chargé de préserver la faune et la flore (enfin une certaine) est d’abord un formidable outil mondialiste auquel aucune opinion ou nation ne peut résister… Lire la suite

Prince Bernhard

Né en Allemagne, membre du parti nazi (on dit même qu’il aurait conservé sa carte dans la poche le jour de son mariage avec la reine Juliana) faisant carrière dans la IG Farben (dont les usines produisaient un additif sans lequel les chars d’Hitler n’auraient jamais pu fonctionner), co-fondateur du club Bilderberg, Bernhard fut aussi choisi comme premier directeur de l’institut panthéiste WWF fondé par un certain Julian Huxley. On est mondialiste ou on ne l’est pas…
Lire la suite

Julian Huxley

Frère d’Aldous et fervent partisan des thèses eugénistes, Julian voyait en elles le moyen « d’éliminer les variantes indésirables du patrimoine génétique de l’humanité ». Premier directeur de l’UNESCO (organisme chargé des patrimoines scientifique, culturel et éducatif) et fondateur du WWF (chargé de la déterminer les espèces à protéger) Julian était ce qu’on appelle un esprit cohérent.
Lire la suite

Thomas Huxley

Bras droit de Charles Darwin, ce biologiste – et eugéniste – de renom avait également pour élève un certain H.G. Wells. C’est également à lui que l’on doit le terme « agnosticism », sans lequel son petit-fils Julian n’aurait jamais pu inventer celui de « transhumanism »… Lire la suite