Armin Vambery

Géographe hongrois, converti à quatre reprises (juif, chrétien, sunnite, chiite), agent britannique, proche des sultans ottomans, intermédiaire entre Theodor Herzl et le sultan Abdul Hamid II (dont il est le confident) en vue de céder la Palestine aux Juifs, dès son plus jeune âge, Ármin a fait preuve de duplicité et d’un don des langues (en parle sept, il « devine » des racines communes et écrit le premier dictionnaire hongro-turc). Frankiste en Transylvanie et sabbataïste en territoire turc, Arminius fit aussi le médiateur entre Mme Blavatsky (qui allait par la suite fonder la Société Théosophique) et de sombres assemblées du côté d’Agàrd, ainsi que des représentants (rois du monde en guénonien) situés en Asie Centrale. D’ailleurs, c’est à la Golden Dawn qu’il fait la connaissance d’un certain Bram Stoker et lui donne les détails sur le comte Dracula, ou plutôt ce dont il est derrière question…
Lire la suite

Publicités

Chaim Weizmann

Proche de Cecil Rhodes, de Lionel Walter Rothschild et de Theodor Herzl, en concertation avec le groupe Milner, il contribue à la rédaction en 1917 de la déclaration Balfour octroyant un foyer national juif en Palestine. Début 1919, Chaim signe avec le futur roi d’Irak un accord permettant d’obtenir le pouvoir en Palestine une fois la majorité atteinte et devient, en 1949, le premier président d’Israël (son neveu le septième en 1993) avec les conséquences inflammables que l’on sait conformément à son savoir-faire : Chaim était chimiste  et s’est spécialisé dans la production d’explosifs lors de la première Guerre Mondiale.
Lire la suite

Cecil Rhodes

« So much to do, so little time… » telle était sa devise. Convaincu de la supériorité de la « race » anglo-saxonne, Cecil aura appliqué ses concepts de son vivant (fondateur de l’industrie diamantaire De Beers et de l’état de la Rhodésie ou encore premier ministre de la colonie du Cap en Afrique du Sud) et après, d’une part via ses proches collaborateurs tels que Curtis, Kerr ou Milner poursuivant son oeuvre (Round Table, Déclaration Balfour) mais également par de très nombreux hommes influents du XXème siècle, qui même prédisposés n’auraient pu devenir sans les « Bourses Rhodes » (Oxford) chefs d’Etat ou de Gouvernement…
Lire la suite